Chers grands-parents, êtes-vous en manque de vos petits-enfants ?

Dans la panique de la fermeture des crèches et écoles on nous a assuré que les enfants étaient des « porteurs sains » et donc, lors du confinement, hors de question que les grands-parents soient avec leurs petits-enfants… Donc, en bons citoyens, nos enfants nous ont dit qu’ils ne viendraient pas chez nous et ne nous confieraient pas leurs enfants pour « nous protéger ». Et nous voilà, confinés, avec une sensation d’être inutiles à nos enfants qui eux se débattent entre éducation, scolarisation, télétravail…

Bien sûr, les écrans rythment dorénavant les retrouvailles grands-parents, petits-enfants ainsi que les envois postaux (quand ça marche…) mais bon, où est l’utilité des grands-parents dans cet effort de solidarité inter-générationnelle dont la nation a besoin ?

Et on nous a tellement persuadés que les enfants étaient porteurs du virus (comme des poux qui sautent d’une tête à l’autre ! J) qu’on envisage avec terreur qu’ils reprennent l’école le 11 mai.

Or voici deux articles qui me troublent je sais bien…. on entend tout et son contraire sur la transmission de ce virus, n’empêche, connectez-vous au site de France Inter :

https://www.franceinter.fr/les-enfants-sont-il-autant-porteurs-du-covid-19-qu-on-le-croit

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-les-personnes-asymptomatiques-notamment-les-enfants-contribuent-peu-a-la-dynamique-de-lepidemie-explique-un-epidemiologiste_3914481.html

Alors ? C’est troublant non ? Attendons les résultats de cette enquête…

De plus, maintenant, les médias nous qualifient « d’aînés » qu’on va laisser sortir après tout le monde !!?? Et c’est même repris sous le terme de « seniors » !! Ce terme nous qualifie lorsqu’on est encore actif … et puis, d’un coup d’un seul, nous voici devenus des « aînés » fragiles, pourquoi pas confinés en EHPAD ??? J'en ai assez que les télés illustrent leur propos sur les personnes âgées, les seniors, les ??? avec des photos d'EHPAD et de personnes très âgées ultra-dépendantes en arrière-plan !!! Marre, heureusement qu'on a eu André Comte Sponville qui a volé à notre rescousse...

Mais est-il utile de rappeler qu’en France on devient grand-parent à l’âge moyen de 54 ans ? Que nous sommes 16 millions de grands-parents, soit environ 31 % de la population française, à être investis dans la solidarité inter-générationnelle en nous occupant des arrières grands-parents qui eux sont en EHPAD (âge moyen en EHPAD 85/90 ans…) et en apportant aide matérielle (23 millions d’heures de garde hebdomadaire) et pécuniaire à nos enfants (106 milliards d’Euros en 2017).

Souvent, j’envie les Italiens, les Espagnols, et quelques grands-parents français que je connais qui ont fait fi de cette idée de contamination et ont choisi de vivre leur confinement en famille élargie, grands-parents, enfants et petits-enfants, dans une solidarité exemplaire de la cellule familiale.

Je sais, ça s’appelle de la désobéissance civile, n’empêche, mes petits-enfants me manquent terriblement. Et je sais que nous leur manquons aussi. Pas vous ?

5 vues

Posts récents

Voir tout

Coronavirus et Plannification

Tribune Patrick Weil Historien Le Monde Publié le 08 mai 2020 L’historien Patrick Weil dresse un parallèle, dans une tribune au « Monde », entre la France de la première guerre mondiale et celle de l

CONTACTS
SUIVRE LES ACTUALITÉS DE LA FONDATION

Fondation Clarens

Fondation de France

40 avenue Hoche
75008 Paris

contact@fondationclarens.org

© 2019 Fondation Clarens